Offres d'emplois

GIZ recrute un(e) Expert(e) en Technique junior en politique climatique

Conseiller / Conseillère technique Junior en politique climatique

Contexte

Avec la ratification de l’Accord de Paris sur le climat et la soumission des objectifs nationaux de réduction, tous les signataires se sont engagés à élaborer et à mettre en oeuvre des stratégies visant à rendre leurs économies durables et à faibles émissions de carbone. Les mesures du projet « Dialogue politique et gestion des connaissances sur les stratégies de protection du climat » (DIAPOL-CE) aident les décideurs politiques et les institutions concernées des pays de la région d’Afrique, d’Asie de l’Ouest et d’Asie centrale , au nom du Ministère Fedéral Allemand de l’Environnement, de la Protection de la nature et de la Sûreté nucléaire et de la Protection des consommateurs (BMUV), à concevoir et à mettre en œuvre systématiquement des politiques climatiques pour une économie résiliente et respectueuse du climat, tenant compte des objectifs de biodiversité et de protection de la nature et de l’environnement, et de mettre en place les structures nécessaires pour un développement compatible avec le milieu naturel..

Dans ce contexte, la GIZ recherche en coopération avec le « Projet Energies Durables » PED un/e Conseiller / Conseillère technique Junior en politique climatique selon les descriptions de poste ci-dessous.

Domaine de responsabilité

Le/la titulaire du poste est responsable des activités suivantes :

Activités de coordination :

  • Se coordonner avec la supérieure technique et l’équipe du PED par rapport à la communication avec les partenaires et les questions administratives/logistiques ; Se concerter régulièrement avec la supérieure technique et l’équipe du DIAPOL CE sur toutes les activités et le déroulement de la stratégie d’intervention et propose, le cas échéant, des options d’adaptation ou d’atténuation de la stratégie;
  • Soutenir la supérieure technique dans la préparation, la réalisation des inputs pour les rapports au bailleur sur l’avancement du projet et la documentation des formations, ateliers, réunions d’équipe et autres activités de celui-ci.
  • Soutenir la supérieure technique dans l’élaboration et l’entretien des relations avec tous les acteurs importants dans ce volet d’attributions ;

Activités techniques et de la mise en œuvre du projet :

  • Accompagner des interventions du projet en collaboration avec le Ministère de tutelle du projet dans les domaines de la protection du climat dans le secteur de la foresterie et en particulier dans le domaine de l’adaptation :
    Conseil au partenaire au niveau national et local en ce qui concerne la planification, l’organisation, la mise en œuvre et le suivi du projet en vue de la réalisation de l’objectif qui concerne le secteur de la foresterie : notamment a) la contribution à la vulgarisation de la CDN foresterie, b) la réduction de la récurrence et intensité des feux de brousse au niveau national c) le développement d’une coopération avec la Banque islamique de développement dans le secteur de la foresterie et d) l’appui au développement des produits forestiers non ligneux (PFNL)
  • Renforcement des capacités et gestion de l’appui institutionnel sur les sujets adaptation ;
  • Appui à la mise en œuvre du suivi et d’évaluation des actions, du suivi de l’utilisation de ces actions par les acteurs partenaires ainsi que de la documentation des effets ;
  • Participer à la gestion du savoir et des connaissances : rassembler, traiter et communiquer les informations intéressantes, observer la communication et les interactions entre les institutions gouvernementales, les institutions non gouvernementales et la société au travers d’analyses de la presse, par un dialogue direct et par la participation à des congrès, séminaires, etc.
  • Réalisation de déplacements dans des régions pilotes à travers le Sénégal .

Dans ce cadre, le/la titulaire du poste a les attributions suivantes : B. Attributions

Gestion et coordination

Le/la titulaire du poste :

  • Aide à identifier les besoins des institutions gouvernementales et non gouvernementales partenaires ;
  • Assure la préparation, la réalisation et la documentation des formations, ateliers, forums, réunions d’équipe et autres activités de projet.

Communication et travail en réseau

Le/la titulaire du poste :

  • Etablit et entretient des relations avec tous les acteurs importants dans ce volet d’attributions ;
  • Prête un appui technique aux experts locaux et internationaux intervenant dans ce volet d’attributions ;
  • Effectue des missions de terrain sur l’etendu du territoir national dans ce volet d’attributions ;
  • Assiste à la gestion du savoir et des connaissances : rassemble, traite et communique les informations intéressantes, observe la communication et les interactions entre les institutions gouvernementales, les institutions non gouvernementales et la société au travers d’analyses de la presse, par un dialogue direct et par la participation à des congrès, séminaires, etc.

Autres attributions

Le/la titulaire du poste :

  • Assume toute autre activité et tâche sur instruction de la supérieure technique et la chargée de projet.
  • Qualifications, compétences et expérience requises

Qualification

  • Formation en changements climatiques, foresterie, environnement, ingénierie, géographie ou politique publique ou toute autre formation équivalente avec un Diplôme universitaire (Maîtrise/Master) ou Bac + 5.

Expérience professionnelle

  • Minimum 2 ans à un poste similaire dans un projet ou une structure ou soit au niveau de l’administration ou dans le domaine de politique environnementale, l’atténuation ou l’adaptation au changement climatique ou de la planification de développement ;
  • Connaissances excellentes du changement climatique, des stratégies internationales et nationales d’adaptation, de la structure des stratégies de développement au Sénégal au niveau national et sectoriel, l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques dans d’autres domaines et le suivi et évaluation d’adaptation aux changements climatique ;
  • Expérience dans le développement de capacités ;
  • Expérience de travail au Sénégal dans le processus de développement de la Contribution Nationale Déterminée (CDN) serait un atout ;
  • La connaissance des procédures et standards de la GIZ et la coopération avec des institutions scientifiques seront considérées comme un atout.

Autres connaissances/compétences

  • Bonne connaissance pratique de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (téléphone, courrier électronique, internet, Skype, webinaires) ainsi que des applications informatiques (telles que MS Office) ;
  • Excellentes capacités d’organisation et de gestion du temps
  • Disponibilité pour des déplacements professionnels à l’intérieur du pays et aux autres pays d’intervention du projet ;
  • Très bonne maîtrise du français ; bonne maîtrise de l’anglais pour la participation aux conférences et l’étude de textes attendues ; connaissances en allemand seront considérées comme un atout ;
  • Acquisition de qualifications requises dans le domaine d’attributions. Des mesures de formation adaptées sont choisies en concertation avec le cadre de direction compétent.

Dossier de candidature :

  • Une lettre de motivation
  • Un curriculum détaillé format européen
  • Trois références professionnelles
  • E. Date limite des dépôts de candidature :

Les dossiers de candidatures complets devront être envoyés au plus tard le 1er Février 2023. à l’adresse suivante : recrutement-sn@giz.de avec pour objet « NOM – PRENOM : Recrutement Conseiller / Conseillère technique Junior en politique climatique
NB : Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s pour la suite de la procédure.

Laisser un commentaire